Film indien "Un homme replace les oeufs de la tortue Olivâtre" (V.O.) 1 juillet 2011.


Homme creusant un nid pour placer les tortues dans un environnement sûr et sécurisé, pour qu’elle puissent naître dans le cadre d’un programme de conservation. En exposant leurs œufs sur des plages dangereuses ou très fréquentées, les tortues échouent à se reproduire, et leurs petits sont tués par les prédateurs ou les humains avant d’atteindre la mer en sureté. En extrayant les œufs et en les plaçant dans des zones sûres, les œufs ont plus de chance de devenir des tortues vivantes qui survivront jusqu’à l’âge adulte

 Les tortues de l’océan indien font face à une menace considérable de prédateurs et leur nombre a aussi diminué à cause de la dégradation de l’habitat. Cependant, la protection des espèces progresse. Le village de Kolavipalam dans la région indienne de Calicut garde les sites de ponte de la tortue olivâtre. Chaque années, les tortues viennent nidifier sur 20 kilomètres (12 miles) de plages, qui s’étendent entre Pavyoli et l’estuaire de Kottapuzha, soit 45 kilomètres (28 miles) au nord de Calicut. Le programme de 2009 à Bali en Indonésie a impliqué la collecte des œufs des plages de l’ouest, de les faire incuber et de faire des ‘écloseries artificielles’ (ré-enfouissent des œufs) dans les voisinages plus sûrs des îles de Nusa Lembongan.

Ces œufs ont été collectés pour des ‘écloseries artificielles’ dans un environnement contrôlé, et pour être sûr que les hommes et les chiens n’aillent pas les déterrer. Cela les protège aussi des catastrophes et calamités naturelles qui peuvent ruiner une saison entière de reproduction.



Retour au menu
Retour au menu